Mes œuvres favorites de science fiction sont clairement celles qui sont les plus ambitieuses, qui posent les défis les plus grands et qui n'hésitent pas à pousser toujours plus les limites de l'imagination aux travers de la richesses des avenirs et sociétés décrites. Le cycle entamé par l'historienne Ada Palmer remplit clairement toutes les cases et plus encore.

Le lecteur se retrouve plongé dans le rapport écrit par un certain Mycroft Canner à propos des éléments qui se déroulent autour de l'an 2454. Par ses yeux nous découvrons la société humaine de cette époque, vivant en paix depuis des siècles et dont les structures sont fortement bouleversées. La famille telle que nous la connaissons a disparu remplacé par une structure sociale choisie nommée le "bash", le genre a quitté le langage, la religion reste strictement intime et pratiquée entre individu et son "sensayer" et enfin les états géographiques ont été remplacés par des groupes auxquels on adhère librement ! Ce n'est la qu'une infime fenêtre du monde extrêmement riche et détaillé présenté par Ada Palmer dans ses ouvrages.

Par les yeux de Mycroft, narrateur et acteurs des éventements ayant ses entrées chez tous les plus puissants, on rentre dans les secrets du pouvoir et des complots qui viennent menacer cette paix durement acquise. Comment le monde pourrait-il réagir à l'existence d'un enfants aux pouvoirs surnaturels ?

Le livre est extrêmement prenant du début à la fin de part son style de narration unique à ma connaissance avec une abondance de détails,de personnages passionnants et de références culturelles bien amenées (car toujours expliquées en deux phrases pour éviter le "name dropping", c'est appréciable !).

En 2020 à la rédaction de cet article, le tome 1 et 2 qui forment l'histoire de Mycroft sont disponibles en français chez Belial(Trop semblable à l'éclair et Sept Redditions). Le tome 3(La Volonté de se Battre) est déjà disponible en anglais et attendu début 2021 chez nous, année qui marquera aussi la sortie du tome 4(Peut-être, les Étoiles) qui cloture Terra Ignota dans sa langue d'origine.

  • Et dune
    Bien que Dune soit un parallèle évident avec ce livre l'état d'avancement de l'humanité (le voyage interstellaire est encore utopique en 2454) et le style font clairement de Terra Ignota un cycle tout à fait incomparable.

69341