Le manga Kanon au bout du monde narre une histoire d'amour conceptuelle et profondément mélancolique, le tout dans un univers SF. Ne vous y trompez pas : il va s'agir principalement de parler de couple avec d'amères métaphores et une présentation dramatique.

Kanon est serveuse dans un petit café à la surface, après que des extraterrestres se soient abattus sur le Japon. Cette invasion provoque une pluie incessante sur l'ensemble de Tokyo, ce qui fait que les privilégiés vivent sous terre. Mais peu importe pour Kanon, elle s'adapte sans se plaindre et surtout, n'est intéressée que par Sôsuke Sakai, le garçon qu'elle aime depuis le lycée. Celui-ci est désormais un militaire luttant contre les extraterrestres, homme marié et apparaissant en héros à la TV. Mais voilà, un jour Sôsuke pousse la porte du café de Kanon et drague la jeune femme, qui se retrouve propulsée dans ses souvenirs et l'amour qu'elle a éprouvé.



L'écriture est déroutante : on suit Kanon, héroïne qui déçoit les attentes que l'on pourrait former à la lecture du résumé de l'oeuvre. Elle n'est pas particulièrement intéressée par le monde qui l'entoure, obnubilée par son obsession pour Sôsuke. Kanon est excessive dès qu'il s'agit de lui, dérange, jusqu'à mettre mal à l'aise. Et pourtant, Kanon devient véritablement touchante au fur et à mesure que les tomes défilent. Elle se remet en question. Le dessin appuie toutes ses expressions, notamment lorsqu'elle rougit, pleure ou est émue. C'est une boule d'émotions qui a du mal à sortir de l'adolescence, et pourtant consciente du caractère inapproprié de ses sentiments.



Sôsuke quant à lui apparaît comme l'énigme de l'oeuvre. Il est difficile à cerner et demeure l'élément central, l'enjeu de l'existence entière de Kanon. En tant que militaire, celui-ci doit subir des régénérations qui lui permettent de retrouver son corps, dès lors que ses blessures sont trop graves pour retourner au combat. Mais à quel prix ? A chaque régénération, Sôsuke semble perdre une partie de sa personnalité. En vient de nombreux questionnements d'ordre philosophique : qu'est-ce qui forme un individu ? Qu'est-ce qui change chez un individu avec le temps ? Comment cela impacte-t-il ses relations ?

Si ces interrogations vous travaillent et que l'originalité ne vous effraie pas, je ne peux que vous conseiller de lire Kanon au bout du monde, aux éditions Akata en 5 tomes. Attendez vous à être touché.e.